La rééducation post-partum en kinésithérapie - Milo kiné
Blog Milo Kiné - Kiné par nature
Rééducation

La rééducation post-partum en kinésithérapie

La naissance d’un enfant est l’un des moments les plus précieux et les plus marquants de la vie d’une femme. Cependant, cet événement peut également entraîner des changements importants dans le corps de la mère. La grossesse et l’accouchement ont un impact significatif sur les muscles, les articulations et les tissus conjonctifs, ce qui peut provoquer des douleurs et des désagréments. C’est là que la rééducation post-partum intervient en tant que soutien essentiel pour aider les nouvelles mamans à retrouver leur bien-être physique et mental ! Quel est votre rôle en tant que kinésithérapeute dans la rééducation post-partum ? Décryptage dans cet article.

Les défis physiques de la période post-natale 🔍

La grossesse est une période de transformation majeure du corps. Le poids supplémentaire, les changements hormonaux et la pression sur les muscles et les articulations peuvent causer une variété de symptômes tels que des douleurs lombaires, des maux de dos, une faiblesse musculaire, des problèmes de posture, et plus encore. L’accouchement lui-même peut également entraîner des traumatismes, en particulier s’il s’agit d’une césarienne ou d’un accouchement difficile.

Après la naissance, de nombreuses femmes ressentent des douleurs pelviennes, une incontinence urinaire, des douleurs périnéales et des difficultés à retrouver leur tonicité musculaire. Il est crucial de reconnaître que ces problèmes physiques sont courants et qu’ils ne devraient pas être ignorés !

La rééducation post-partum : un soutien sur mesure 🤰

Les pathologies fonctionnelles rencontrées en post-partum

  • L’incontinence urinaire : elle se caractérise par toute perte d’urine involontaire.
  • Les troubles ano-rectaux : ils regroupent les troubles de l’exonération et les troubles de la rétention.
  • Les douleurs pelvi-périnéale et abdominale : ces douleurs peuvent être consécutives à un accouchement.
  • Les troubles de la statique pelvienne : Ils sont appelés prolapsus des organes pelviens (descente d’organe). Ils ne font pas mal mais se traduisent par des pesanteurs pelviennes, ou une sensation de « boule » dans le vagin, majorées en fin de journée et à la fatigue.
  • Les sensations de béance vulvo-vaginale : elle se traduit par une sensation de béance dans cette zone, pouvant s’accompagner de bruits vaginaux ou de rétention d’eau à la baignade dans la zone vaginale.
  • L’incompétence périnéale : elle traduit un déficit musculaire ou fonctionnel périnéal.
  • L’incompétence abdominale : les abdominaux sont distendus pendant la grossesse.

Les avantages essentiels de la rééducation post-portum

  1. Renforcement musculaire : la kinésithérapie post-natale cible les muscles abdominaux, pelviens et lombaires, aidant ainsi à renforcer la stabilité du tronc et à améliorer la posture.
  2. Rééducation périnéale : cette technique vise à rétablir la fonction du périnée, ce qui peut être particulièrement important pour les femmes ayant eu une épisiotomie ou une déchirure périnéale lors de l’accouchement.
  3. Soulagement des douleurs : les séances de kinésithérapie peuvent aider à atténuer les douleurs lombaires, les douleurs pelviennes et d’autres inconforts post-partum.
  4. Amélioration de la mobilité : après l’accouchement, certaines femmes peuvent ressentir une raideur musculaire ou articulaire. La kinésithérapie post-natale peut contribuer à restaurer la mobilité perdue.
  5. Conseils sur la posture et l’exercice : les kinésithérapeutes peuvent fournir des conseils sur la posture, l’exercice post-natal et des techniques de lifting sûr pour éviter de surcharger les muscles fragiles.

La rééducation post-partum abordée de manière globale

La rééducation des patientes en post-partum est recommandée pour aider les femmes à récupérer à partir de trois mois après l’accouchement. Elle n’est pas systématique et s’inscrit dans une prise en charge globale. Les séances de kinésithérapie post-partum sont généralement personnalisées en fonction des besoins spécifiques de chaque patiente.

La prescription de séances de rééducation du post-partum va découler des symptômes décrits par la patiente ou décelés lors de l’examen clinique effectué au cours de la consultation postnatale (6 à 8 semaines après accouchement).

La rééducation post-partum est plus qu’une simple série de séances de kinésithérapie. Elle s’inscrit dans une approche globale visant à aider les nouvelles mamans à retrouver leur santé physique et leur bien-être mental. En plus des exercices et des techniques de rééducation, elle peut inclure des conseils en matière de nutrition, de gestion du stress et de gestion de la fatigue, des éléments essentiels pour une récupération optimale.

La rééducation post-partum ne doit pas être considérée comme un luxe, mais plutôt comme une nécessité pour les nouvelles mères. Investir dans la rééducation post-partum peut avoir un impact positif sur la qualité de vie à long terme.

La facturation pour une rééducation post-partum 👀

Quel est le nombre de séances de rééducation post-partum ?

Dans le cadre d’une rééducation post-partum, il peut être prescrit entre 10 et 20 séances par patient selon la haute autorité de santé. En général, votre patient aura des ordonnances de 10 séances.

À quelle hauteur la rééducation post-partum est-elle couverte par la sécurité sociale ?

Les séances de rééducation post-partum sont prises en charge au tarif de 19,60 € par la Sécurité sociale en 2023.

Quelles sont les cotations pour une rééducation post-partum ?

  • Cotation pour une rééducation périnéale active : 8,5 AMK ou AMC – 18,28 €
  • Cotation pour une rééducation abdominale du post-partum : 8 AMK ou AMC – 17,20 €

Voilà, vous savez tout sur la rééducation post-partum ! Avez-vous des questions sur le sujet ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Logiciel kiné par nature : Milo

Ne passez pas à côté de ...

Rééducation vestibulaire kiné : l'équipement est-il indispensable ?

Rééducation d’une entorse externe de la cheville avec des vidéos exclusives de Pamz Therapy

Kinésithérapie et psychologie : une collaboration dans le traitement des patients sportifs