La cryothérapie sans glace et la thermothérapie - Milo kiné
Blog Milo Kiné - Kiné par nature
Massages et exercices

Combiner cryothérapie sans glace, thermothérapie et thérapie à contraste en tant que kiné libéral

En kinésithérapie, l’objectif principal est de favoriser la guérison et d’améliorer la performance de vos patients tout en minimisant la douleur et l’inflammation. Une approche innovante consiste à combiner la cryothérapie sans glace, la thermothérapie et la thérapie à contraste pour obtenir des résultats optimaux. Découvrez comment utiliser en synergie ces trois techniques thérapeutiques !

La cryothérapie sans glace : un refroidissement contrôlé

La cryothérapie sans glace est une méthode de refroidissement qui offre de nombreux avantages. En kinésithérapie, vous utilisez le plus souvent la cryothérapie locale afin de traiter des pathologies telles que :

  • 👉 Une blessure sportive, même assortie d’une lésion
  • 👉 Une convalescence après la pose d’une prothèse (notamment au genou)
  • 👉 Une entorse à la cheville, même accompagnée d’un gonflement important.

Cryothérapie sans glace : la cryothérapie locale

La cryothérapie locale utilise des appareils spécialisés comme des poches de compressions par exemple ; pour refroidir les zones spécifiques du corps, offrant ainsi plusieurs avantages :

  • Diminue la température des tissus locaux ;
  • Réduis le flux sanguin ;
  • Privilégie la vasoconstriction des artères et des capillaires ;
  • Améliore le traitement de la douleur ;
  • Modère le spasme musculaire et la spasticité ;
  • Réduit la consommation de narcotiques ;
  • Permet l’arrêt des analgésiques narcotiques ;
  • Réduit la vitesse de conduction nerveuse ;
  • Améliore les fonctions du genou ;
  • Améliore l’amplitude des mouvements ;
  • Améliore la démarche et la posture ;
  • Diminue les gonflements ;
  • Réduit le drainage lymphatique et veineux ;
  • Réduit la formation et l’accumulation d’œdèmes ;
  • Réduis les réactions inflammatoires ;
  • Modère les leucocytes, les entérocytes et les phagocytes.

En effet, la cryothérapie locale sans glace permet un contrôle précis : contrairement à la cryothérapie traditionnelle et la cryothérapie globale sans glace, la cryothérapie locale sans glace permet un refroidissement précis des zones ciblées.

💡 Bon à savoir : l’utilisation de la cryothérapie peut être utilisée immédiatement après la blessure ou l’intervention chirurgicale, et tout au long du processus de rééducation. De plus, l’utilisation de la cryothérapie est une technique de soin qui permet de soulager les douleurs de vos patients sans prises de médicament : cela va de pair, en réduisant l’inconfort lié à la blessure de votre patient, la cryothérapie sans glace va permettre à vos patients de participer plus activement à leur rééducation.

La cryothérapie locale

La thermothérapie : une chaleur apaisante 🔥

La thermothérapie est un terme général qui regroupe l’ensemble des techniques basées sur l’utilisation des variations de températures à des fins thérapeutiques. Cette technique de soins permet de soulager les douleurs en cas de blessure ou d’affection chronique de vos patients. En tant que kiné, si vous décidez de vous équiper d’appareils de thermothérapie, vous pourrez alors proposer à chacun de vos patients une prise en charge personnalisée et adaptée à chaque cas ainsi qu’à leurs besoins… Cette approche présente plusieurs avantages distincts :

Les bienfaits de la thermothérapie

La thermothérapie est utilisée depuis des millénaires. En effet, certains matériaux, lorsqu’ils sont chauffés ou refroidis, possèdent une action antalgique, anti-inflammatoire et décontractante. Appliqués sur une partie du corps de vos patients, ils peuvent alors soulager en douceur les douleurs associées à de nombreux symptômes.

La chaleur dispensée par certains appareils de thermothérapie procure un mieux-être physique immédiat à vos patients souffrants de douleurs :

  • 👉 Lombaires ;
  • 👉 Thoraciques ;
  • 👉 Ou encore cervicales.

La thermothérapie, une technique sans risque !

La thermothérapie est un véritable atout pour vous en tant que kinésithérapeute, mais aussi pour vos patients. En effet, les appareils de thermothérapie étant assez faciles à prendre en main, vous pouvez l’utiliser sans difficulté sur vos patients. Vous verrez des effets bénéfiques immédiatement.

La thermothérapie est sans effets secondaires et sans douleur. Tout comme la cryothérapie, c’est une alternative aux médicaments pour soulager la douleur. En cas de blessure importante ou de maladie grave, la thermothérapie est un excellent complément aux traitements médicamenteux et aux interventions chirurgicales.

💡 Bon à savoir : la thermothérapie est aussi efficace pour soulager les douleurs d’origine inflammatoire que celles de type musculaire ou encore intestinal.

La thermothérapie

La thérapie à contraste :  une alternance bénéfique ❄️🔥

La thérapie par contraste, aussi appelée thérapie par bains contrastés, est une pratique que vous pouvez utiliser en tant que kinés sur vos patients : athlètes, sportifs amateurs et les patients souhaitant améliorer leur bien-être. La thérapie à contraste consiste à exposer le corps à l’eau chaude et à l’eau froide en alternance. Le « contraste » de cette technique de récupération fait référence aux différences de températures extrêmes entre l’eau chaude et froide.

La thérapie par contraste stimule deux processus. La vasodilatation et la vasoconstriction induisent par la chaleur ou le froid sur le corps des patients. Cette technique de soins provoque alors la dilatation puis la contraction rapide des vaisseaux sanguins, pour stimuler la circulation.

En tant que kiné, vous pouvez utiliser la thérapie par contraste afin d’optimiser la récupération et les performances de vos patients. Les bienfaits de la thérapie par contraste permettent :

  • La diminution des courbatures post-entraînement ;
  • La réduction de l’inflammation ;
  • La diminution de la fatigue ;
  • De favoriser la guérison.

En améliorant la circulation sanguine dans des zones ciblées, la thérapie par contraste peut également activer et accélérer les processus de guérison naturels du corps de vos patients. Plus clairement, la thérapie par contraste permet l’apport en oxygène et en nutriments ainsi que l’élimination des déchets. Cela privilégie la guérison des tissus et réduit le risque de blessure de vos patients.

La thérapie à contraste dure en général 20 à 30 minutes. Vos patients doivent alors suivre ce processus :

  • Douche chaude/Douche froide ;
  • Douche chaude/Bain froid ;
  • Sauna infrarouge ou hammam/Bain de glace

Il existe également des machines conçues spécialement pour ce type de soins.

Combiner cryothérapie sans glace, thermothérapie et thérapie à contraste pour un résultat optimal

L’approche la plus prometteuse en kinésithérapie consiste à combiner judicieusement la cryothérapie sans glace, la thermothérapie et la thérapie à contraste. Voici comment les intégrer dans le traitement :

  • 1ʳᵉ étape : commencez par la cryothérapie sans glace pour réduire l’inflammation et soulager la douleur de vos patients.
  • 2ᵉ étape : ensuite, utilisez la thermothérapie pour détendre les muscles et améliorer la circulation sanguine de vos patients.
  • 3ᵉ étape : pour finir, appliquez la thérapie à contraste en alternant chaleur et froid. Cela permet de maximiser la réduction de l’inflammation et stimuler la guérison.

Cette séquence de traitement peut être adaptée en fonction des besoins spécifiques de chaque patient et de la nature de leur blessure ou condition. Il est essentiel de surveiller attentivement la réaction des patients et d’ajuster le traitement en conséquence. L’objectif de combiner ces techniques est d’offrir des options thérapeutiques complètes, flexibles, pratiques et éprouvées, adaptées aux différents stades de réhabilitation. Elles peuvent être utilisées pour la traumatologie aiguë ou chronique et le traitement post-opératoire.

Alors, connaissiez-vous ces méthodes ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Logiciel kiné par nature : Milo

Ne passez pas à côté de ...

La pressothérapie kiné : les bienfaits après une course à pied

Comment bien choisir sa table de massage kiné ? Conseils et classement 2023

La méthode McKenzie : qu'en penser en tant que masseur-kinésithérapeute ?