L'utilisation de l'argile et du CBD en kinésithérapie - Milo kiné
Blog Milo Kiné - Kiné par nature
Massages et exercices

L'utilisation de l'argile et du CBD en kinésithérapie

Connaissez-vous le CBD et l’argile ? Aujourd’hui, nous explorons deux composants naturels qui gagnent en popularité dans le monde de la rééducation. Ces deux éléments, connus pour leurs propriétés curatives uniques, ouvrent de nouvelles voies dans les pratiques de kinésithérapie. Dans cet article, nous plongerons dans les mécanismes par lesquels le CBD et l’argile peuvent contribuer à la récupération musculaire, à la réduction de l’inflammation et au soulagement de la douleur, en mettant en lumière les dernières recherches et applications pratiques dans le domaine de la kinésithérapie. Préparez-vous à découvrir comment ces substances naturelles peuvent révolutionner les soins de kinésithérapie !

🌿 Le CBD en kinésithérapie : un outil thérapeutique en pleine expansion

Le CBD, ou cannabidiol, est une molécule présente dans les feuilles de chanvre. Il est important de le distinguer du THC, qui a des effets psychotropes. En France, la commercialisation du CBD est légale, à condition qu’il ne contienne pas de THC​​.

Les bienfaits du CBD en kinésithérapie 💮

Le CBD est reconnu pour ses effets bénéfiques sur la détente, la qualité du sommeil, la réduction du stress et le soulagement des douleurs​​. En kinésithérapie, il peut être utilisé pour différents symptômes :

  • 👉 Douleurs liées à l’effort : vous n’êtes pas sans savoir que la pratique d’une activité physique ou sportive régulière est bon pour la santé. Néanmoins, les efforts et les chocs subit par le corps lors de la pratique sportive peuvent engendrer des sensations de douleurs liées à l’intensité et à la fréquence des mouvements effectués. Suivre un traitement intégrant l’utilisation du CBD permet de diminuer cette sensation de douleur constatée pendant et après l’effort. Lorsque vous pratiquez des massages sur vos patients, vous pouvez également utiliser des crèmes, huiles ou gels, à base de CBD, en compléments des exercices d’étirements musculaires et de tractions articulaires.
  • 👉 Douleurs chroniques et neuropathiques : le CBD peut servir de complément de traitement devant les pathologies chroniques. Il s’avère que la molécule est capable d’inhiber la douleur engendrée par les maladies, comme l’arthrite, l’arthrose, la sclérose et le rhumatisme. Il peut par ailleurs soulager les douleurs neuropathiques à la suite d’une opération ou d’une maladie.
  • 👉 Douleurs musculaires et articulaires : les molécules de CBD possèdent de puissantes vertus anti-inflammatoires. Elles se fixent sur les récepteurs endocannabinoïdes et impactent directement sur les douleurs ressenties au niveau des muscles et des articulations. Les propriétés naturelles du CBD peuvent vous plaire dans le cadre d’un traitement naturel administré en kinésithérapie. Il est notamment recommandé aux patients souffrant de troubles rhumatismaux et aux sportifs.
  • 👉 Douleurs au dos : le CBD est un traitement efficace pour l’ensemble des maux de dos. Il s’agit des douleurs qui s’expriment le long de la colonne vertébrale, au niveau des lombaires, des dorsales et des cervicales. Chacune d’entre elles peut avoir plusieurs causes, et peuvent résulter de mécanismes divers et variés

L’action du CBD sur le dos s’effectue en plusieurs phases. Le cannabinoïde va générer un effet apaisant et décontractant sur les muscles dorsaux contracturés ou courbaturés. Ce phénomène est suivi d’un effet anti-inflammatoire, permettant de réduire l’afflux des cellules de l’inflammation vers les fibres musculaires.

💡 En kinésithérapie, l’application du CBD peut se faire directement sur la zone douloureuse lors des massages thérapeutiques. L’objectif est de favoriser la diminution des douleurs dorsales en détendant les fibres musculaires. La concentration en CBD utilisé varie généralement en fonction de la fréquence et de l’intensité de la douleur. Pour les douleurs articulaires, le CBD agira sur les articulations de la même manière que sur les muscles.

Qu’en est-il de l’argile verte en kinésithérapie ? 🧐

Il existe de nombreuses façons de soulager les douleurs musculaires et articulaires. Si les méthodes conventionnelles recommandent principalement des analgésiques, des anti-inflammatoires et des relaxants musculaires, il existe également des alternatives naturelles comme l’argile verte. Ce type de roche sédimentaire présente plusieurs avantages pour le système musculo-squelettique. Il est recommandé par les physiothérapeutes et autres professionnels de la santé.

L’argile verte : un remède multifonctionnel

L’argile verte est riche en minéraux, silices et oligo-éléments. Elle possède des capacités absorbante, antiseptique, antibactérienne, cicatrisante et reminéralisante, offrant un spectre d’applications étendu en kinésithérapie​​.

Comment l’utiliser en kinésithérapie ?

  • 👉 Douleurs Articulaires et Musculaires : L’argile verte est efficace en cataplasme pour calmer les douleurs et l’inflammation dans diverses pathologies telles que l’entorse, la foulure, l’arthrose, les douleurs dorsales et les fatigues musculaires​​.
  • 👉 Cicatrisation : Elle favorise la cicatrisation des blessures cutanées grâce au zinc et à l’alumine qu’elle contient​​.
  • 👉 Circulation Sanguine : L’argile rouge, une variante de l’argile verte, est utilisée pour améliorer la circulation sanguine​​.

Les soins à base d’argile en kinésithérapie se font principalement sous forme de cataplasmes ou d’enveloppements, en fonction de l’objectif thérapeutique recherché​​. Mais il faut savoir qu’il est possible de combiner l’argile avec d’autres actifs pour soulager vos patients :

Combiner l’argile verte avec d’autres actifs, c’est possible ?

Il existe de nombreux actifs naturels qui possèdent des vertus bénéfiques sur les muscles et les articulations. Certains d’entre eux peuvent être utilisés en association avec l’argile verte pour prétendre à plus d’efficacité.

  • ✅ L’arnica : cette plante possède de nombreuses molécules utiles à l’organisme. Parmi ses principes actifs, on peut citer les flavonoïdes, le thymol, l’arnicine, les coumarines et les caroténoïdes. Reconnue pour son action anti-ecchymotique, cette plante a la propriété de résorber rapidement les contusions. C’est aussi l’une des plantes les plus prisées pour ses vertus anti-inflammatoires et antidouleur. Cette plante est une alliée indéfectible des sportifs et des enfants. Elle aide à guérir les petites blessures dues aux coups, les bosses, les courbatures, les crampes, les raideurs et la fatigue articulaires.
  • ✅ Le cyprès et le fucus : ces plantes facilitent le drainage des liquides, dynamisent la circulation sanguine, et améliorent la tonicité veineuse.
  • ✅ Le menthol : grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, apaisante et vasotonique, le menthol procure une sensation de froid intense qui décongestionne, facilite le drainage, la circulation et la décontraction musculaire. Il favorise aussi l’élimination des toxines.
  • ✅ Huiles essentielles de menthe et lavande : décongestionnantes, relaxantes et analgésiques, l’huile essentielle de menthe est excellente pour soulager les inconforts musculaires et les articulations douloureuses. L’huile essentielle de lavande, quant à elle, n’est pas qu’apaisante. Elle renferme aussi des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Cela la rend très efficace pour apaiser les douleurs musculaires, les crampes et les courbatures. C’est un excellent décontractant musculaire naturel.

💡 À noter : l’argile verte est une solution naturelle contre les arthralgies et les douleurs musculaires. Il s’agit d’un décontractant musculaire efficace notamment grâce à la silice : l’actif le plus abondant dans cette roche sédimentaire. Associée à d’autres éléments dotés de vertus bienfaisantes sur les muscles et les articulations, l’argile verte voit son efficacité se multiplier.

En kinésithérapie, l’utilisation du CBD et de l’argile offre une approche complémentaire pour le traitement des douleurs musculaires, articulaires et neuropathiques. Alors, vous connaissiez ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Logiciel kiné par nature : Milo

Ne passez pas à côté de ...

La pressothérapie kiné : les bienfaits après une course à pied

Comment bien choisir sa table de massage kiné ? Conseils et classement 2023

La méthode McKenzie : qu'en penser en tant que masseur-kinésithérapeute ?