Quelle assurance kiné choisir quand on débute ? - Milo
Blog Milo Kiné - Kiné par nature
Devenir kiné

Quelle assurance kiné choisir quand on débute ?

En tant que jeune kinésithérapeute, vous vous apprêtez à vous lancer dans votre carrière. Et avec cette nouvelle aventure professionnelle, viennent des responsabilités importantes et des risques potentiels à l’exercice de votre métier. Pour vous prémunir des conséquences financières qui pourraient découler d’accidents ou de litiges professionnels, il est essentiel de choisir une assurance kiné adaptée à votre activité.

Dans cet article, nous allons vous guider à travers les différentes options d’assurances disponibles pour les kinésithérapeutes.

Les types d’assurance kiné à considérer pour un kinésithérapeute débutant

Lorsque vous débutez votre carrière, vous allez vous retrouver face à une multitude d’assurances possible. Mais alors, laquelle choisir ? Voyons de plus près les différentes assurances à prendre en compte pour assurer une protection complète de votre activité professionnelle.

Assurance de responsabilité civile professionnelle (RCP)

Pour les kinésithérapeutes, l’assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro kiné) est une obligation.

La RCP a pour but d’apporter des garanties aux kinés libéraux devant les juridictions civiles, administratives et pénales. Elle intervient en cas de faute professionnelle, négligence, dégâts corporels ou matériels de votre part en tant que kinésithérapeute débutant. Elle couvre les dommages corporels pouvant résulter d’une mauvaise manipulation lors d’une séance. En cas de litige, cette assurance garantit une protection juridique et l’intervention d’un expert pour établir un lien de causalité.

Assurance du local professionnel.

Obligatoire aussi, cette assurance couvre le cabinet acheté ou loué ainsi que les biens qui sont à l’intérieur du local contre le vol, les incendies, les dégâts des eaux, mais aussi s’il arrive quelque chose à un patient à l’intérieur du cabinet .

Assurance de prévoyance pour les kinés débutants

Elle n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée car, en cas d’arrêt de travail, de maladie, d’hospitalisation, de décès et d’invalidité, l’Assurance maladie ne verse pas d’indemnité journalière aux kinés, sauf en cas de grossesse. Le montant de l’assurance dépend de votre état de santé, de votre âge et de votre chiffre d’affaires.

Assurance complémentaire santé

Cette complémentaire peut entrer dans le cadre du régime de la loi Madelin, ce qui signifie que vous pouvez déduire de vos revenus le montant que vous payez pour votre complémentaire santé. Bien qu’elle soit facultative, cette assurance est tout de même importante et recommandée pour vous en tant que kiné débutant.

 Assurance du véhicule

L’assurance du véhicule est obligatoire comme pour n’importe quel propriétaire d’un véhicule. En tant que kinésithérapeute débutant, vous ne devez cependant pas oublier de déclarer à l’assureur la mixité de l’usage de votre véhicule si vous vous en servez à la fois personnellement et professionnellement.

Assurance volontaire Accidents de Travail-Maladies Professionnelles (AT-MP)

Si la prévoyance permet de conserver un revenu pendant l’arrêt maladie, l’accident du travail ou encore une hospitalisation, il faut savoir que le régime d’Assurance maladie des Praticiens et auxiliaires médicaux (PAMC) ne couvre pas le risque AT-MP, y compris l’accident de trajet domicile/travail, dont les soins (examens médicaux, consultations, chirurgie, etc.) liés à l’accident. Cependant, rien ne vous oblige à prendre cette assurance, car elle n’est pas obligatoire.

Assurance complémentaire retraite

Si vous ne travaillez qu’en kiné libéral, vous devriez sérieusement réfléchir à prendre cette assurance au cours de votre carrière mais pas forcément dès les premiers mois de son installation.

quelle-assurance-kine-choisir-quand-on-debute

Les critères de choix d’une assurance pour kinésithérapeutes débutants

Maintenant que nous avons exploré les différentes assurances à considérer, il est essentiel d’examiner les critères clé qui vous aideront à faire le meilleur choix en matière d’assurance pour votre début d’activité en tant que kinésithérapeute.

Le coût de l’assurance kiné et les budgets adaptés aux débuts d’activité

Lorsque vous débutez en tant que kinésithérapeute, votre budget peut être limité. Il est donc crucial de tenir compte du coût de l’assurance et de choisir une couverture qui correspond à vos moyens financiers tout en offrant une protection adéquate. Néanmoins, évitez de privilégier uniquement le critère du prix au détriment de la qualité de la couverture.

Il est recommandé de demander des devis personnalisés auprès de plusieurs compagnies d’assurance afin de comparer les différentes offres. Cela vous permettra d‘obtenir une vision plus précise des tarifs proposés et des garanties incluses dans chaque contrat.

Les garanties incluses et les exclusions spécifiques à vérifier attentivement avant de prendre une assurance kiné

Avant de souscrire à une assurance, il est primordial de lire attentivement les conditions générales du contrat. Vérifiez les garanties incluses et assurez-vous qu’elles correspondent bien à vos besoins spécifiques en tant que kinésithérapeute débutant.

Soyez particulièrement vigilant quant aux exclusions spécifiques du contrat. Certaines assurances peuvent ne pas couvrir certains actes médicaux ou certaines situations, ce qui peut laisser votre activité professionnelle vulnérable en cas de sinistre. Une lecture minutieuse du contrat vous permettra d’identifier les zones d’ombre et de choisir une assurance qui offre une protection complète et adaptée à votre pratique.

L’assureur et sa réputation dans le domaine de la santé et des professions médicales

La réputation de l’assureur est un facteur clé à prendre en compte lors du choix de votre assurance. Optez pour un assureur spécialisé dans le domaine de la santé et des professions médicales, car cela signifie qu’il comprend mieux les spécificités de votre métier de kinésithérapeute.

N’hésitez pas à rechercher des avis et des témoignages d’autres professionnels de santé qui ont déjà souscrit à des assurances auprès de cet assureur. Une compagnie d’assurance avec une solide réputation dans le domaine de la santé inspire davantage confiance et offre généralement un service client de qualité.

Prendre en compte l’évolution future de son activité et les ajustements possibles de l’assurance pour un kiné débutant

Lorsque vous choisissez une assurance, pensez également à l’avenir. Votre activité de kinésithérapeute débutant peut évoluer rapidement, avec une augmentation du nombre de patients ou une diversification des services proposés.

Assurez-vous que l’assurance que vous choisissez est suffisamment flexible pour s’adapter à l’évolution de votre pratique. Si vous prévoyez des changements significatifs dans votre activité, vérifiez auprès de l’assureur si des ajustements peuvent être effectués sans difficulté et sans coût excessif.

En prenant en compte ces critères, vous serez en mesure de faire un choix éclairé en matière d’assurance pour votre activité de kinésithérapeute débutant. Opter pour une couverture adéquate vous permettra de vous concentrer pleinement sur votre métier en sachant que vous êtes protégé face aux risques et aux imprévus liés à votre profession.

Et vous, quelle assurance avez-vous choisi ?

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Brault
Brault
8 mois il y a

Bonjour
Kiné moi-même, je suis guidée par min conjoint courtier/fiscaliste dans toutes ces démarches .
Je pourrai vous donner ses coordonnés si vous le désirez !

Logiciel kiné Milo : aide à la cotation et homologation avenant 7

Ne passez pas à côté de ...

Contrat d'assistant kiné libéral (CAL): tout ce que vous devez savoir

Zonage kiné 2024 : où s’installer en tant que kinésithérapeute libéral en France ?