Anatomie du corps humain : muscle piriforme - Milo kiné
Blog Milo Kiné - Kiné par nature
Zoom sur…

Comprendre l’anatomie du corps humain – Partie 6 : Muscle piriforme

Le muscle piriforme (ou pyramidal) est un muscle profond. Il a une forme de triangle avec un sommet latéral et une base médiale. La position de ce muscle permet de diviser la région glutéale en deux parties : supérieure et inférieure. Il est connu du grand public avec le syndrome du piriforme qui est une atteinte de la partie centrale de la voie pyramidale. Elle peut entrainer une diminution de la motricité. Dans cette sixième partie de notre série d’articles sur l’anatomie du corps humain, nous vous proposons un petit rappel anatomique sur ce muscle. 💡

Tout savoir sur le muscle piriforme 🔍

Le muscle piriforme est un petit muscle situé profondément dans la région pelvienne. Son nom dérive du mot latin « piriformis », qui signifie « en forme de poire », en référence à sa forme caractéristique.

Muscle piriforme : localisation et structure

Il s’agit d’un muscle plat et triangulaire qui s’étend de la base de la colonne vertébrale (au niveau du sacrum) à la partie supérieure du fémur (l’os de la cuisse). Pour mieux comprendre l’emplacement de ce muscle et son rôle, examinons ce schéma :

Muscle piriforme : localisation et structure
  • Origine : Face latérale et antérieure du sacrum entre les 2e et 3ᵉ foraines sacrés antérieur par trois digitations, et sur la face antérieure du ligament sacro tubéral.
  • Terminaison : Face supérieur du grand trochanter.
  • Action : il est rotateur externe, abducteur.
  • Son action se modifie à partir de 60° de flexion et il devient rotateur interne de hanche.
  • Il est stabilisateur de la coxo fémorale.  
  • Innervation : plexus sacral (L5 S2) 

La fonction du muscle piriforme

La fonction principale du muscle piriforme est d’effectuer la rotation externe de la hanche. Lorsque vous levez votre genou vers l’extérieur, c’est ce muscle qui est en action. Le piriforme est également impliqué dans la stabilisation de la hanche pendant la marche et d’autres mouvements du bas du corps.

Un autre rôle essentiel du muscle piriforme est de maintenir l’intégrité du nerf sciatique. Le nerf sciatique est le plus long nerf du corps humain, qui s’étend depuis la région lombaire jusqu’à la jambe. Il passe généralement sous le muscle piriforme, mais chez certaines personnes, le nerf sciatique peut traverser le muscle ou être irrité par celui-ci. Lorsque le muscle piriforme devient tendu ou enflammé, il peut exercer une pression sur le nerf sciatique, provoquant ce que l’on appelle le syndrome du piriforme. Cela peut entraîner des douleurs et des engourdissements dans la région fessière, le bas du dos, et même dans la jambe.

Le syndrome du piriforme

Le syndrome du piriforme est une affection douloureuse qui peut limiter la mobilité et la qualité de vie. Les symptômes courants incluent des douleurs profondes dans la fesse, des douleurs irradiant vers le bas de la jambe (simulant parfois une sciatique), des sensations de picotements, des engourdissements et une difficulté à s’asseoir ou à marcher confortablement.

Les masseurs kinésithérapeutes travaillent souvent avec des patients souffrant du syndrome du piriforme. Les traitements peuvent inclure des massages pour détendre le muscle, des exercices de renforcement musculaire, des étirements et des techniques de libération myofasciale pour soulager la pression sur le nerf sciatique. Dans les cas plus graves, une intervention médicale ou chirurgicale peut être nécessaire.

Voilà, vous savez tout sur le muscle piriforme ! Découvrez l’intégralité de cette série d’articles :

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Logiciel kiné Milo : aide à la cotation et homologation avenant 7

Ne passez pas à côté de ...

Le Dry Needling : une nouvelle technique de kinésithérapie pour soulager les contractures

Les bienfaits du jeûne intermittent pour un patient pris en charge en kinésithérapie

Comprendre l’anatomie du corps humain – Partie 2 : les adducteurs