Téléconsulation kiné : tout savoir sur cette pratique - Milo
Blog Milo Kiné - Kiné par nature
Gestion de Cabinet

Téléconsultation kiné : tout savoir sur cette pratique

La téléconsultation en kinésithérapie a été autorisée durant la crise sanitaire du Covid-19 puis pérennisée en juin 2021. Contrairement aux idées reçues, cette forme de pratique de soins à distance est de plus en plus courante en France. Pratique et incitative, elle est très appréciée autant par les masseurs-kinésithérapeutes que par leurs patients. Alors, qu’en est-il en 2023 ? Quels sont les prérequis d’une téléconsultation kiné (dite télésoin) ? Quel est le déroulé type d’un télésoin ? Comment facturer un acte de téléconsultation ? Quels types d’actes sont réalisables en téléconsultation ? Quels sont les véritables atouts de la téléconsultation ? Quelles sont les limites de cette pratique à distance ? Décryptage !

La téléconsultation en kinésithérapie, qu’est-ce que c’est ?

La téléconsultation kiné est une séance qui va être réalisée à distance par vidéo consultation (comme son nom l’indique). Elle n’est possible que si vous avez déjà reçu le patient en cabinet, car vous ne pouvez pas apporter de diagnostic kinésithérapique sans une première consultation physique. Voue ne pouvez donc pas effectuer une première séance en téléconsultation ! Comme pour une séance de kinésithérapie classique, une séance de télésoin est remboursée à 100% par la sécurité sociale (assurance maladie).

Quels sont les prérequis du téléconsultation kiné ?

Les prérequis pour un acte de télésoin sont les suivants :

  • Le patient doit consentir à vous consulter en visio.
  • Les bilans initiaux et les renouvellements de bilan ne peuvent pas être réalisés en téléconsultation sauf si un bilan présentiel a été effectué avant la sortie d’hospitalisation avec transmission du plan de soins et des renouvellements de bilan.
  • Les mineurs de moins de 18 ans doivent être accompagnés d’un des parents majeurs ou d’un majeur autorisé.
  • Les patients en perte d’autonomie doivent être accompagnés d’un aidant.

Comme la téléconsultation n’implique pas d’échanges de documents médicaux, vous pouvez utiliser une solution d’échange vidéo standard telle que des plateformes comme Skype, WhatsApp ou encore Facetime.

Quel est le déroulé type d’une téléconsultation ?

Avant le rendez-vous en visio

  • Vous procédez au Bilan Diagnostic-Kinésithérapique (BDK) en présentiel au cours de la première séance et vous rédigez une fiche de synthèse.
  • Vous expliquez le déroulé d’une séance de télésoin puis vous envoyez une fiche explicative ou une vidéo.
  • Vous apportez des recommandations au patient sur le matériel qu’il doit prendre.
  • Vous vérifiez le fonctionnement de votre matériel, de la connexion et de la caméra.

Pendant le rendez-vous en visio

  • Vous vous assurez de la sécurité du patient : sol stable, meubles alentours, tapis…
  • Vous réalisez la séance tout en respectant le secret professionnel.

Après le rendez-vous en vision

  • Vous envoyez une fiche d’exercices si besoin.
  • Vous envoyez les documents évoqués au cours de la consultation.
  • Vous notez le prochain rendez-vous (en présentiel ou distanciel).
  • Vous envoyez un bilan intermédiaire si nécessaire au prescripteur.

Comment facturer un acte de téléconsultation kiné ?

Les actes de téléconsultation sont rémunérés comme les actes de soin réalisés en présence du patient. Ils doivent donc être facturés avec les mêmes cotations. Afin d’obtenir un remboursement à 100% par l’assurance maladie, le patient doit avoir une ordonnance pour des séances de kinésithérapie datant de moins d’un an. Pour facturer, vous devrez utiliser votre logiciel de facturation kiné en suivant les étapes suivantes :

  1. Sélectionner l’exonération de type « soins particuliers exonérés » (exo DIV, valeur 3) afin de permettre la prise en charge à 100% par l’Assurance maladie obligatoire.
  2. Renseigner le numéro du médecin ayant prescrit les soins.
  3. Transmettre la feuille de soin (FSE) en mode dégradé.
  4. Transmettre via SCOR l’ordonnance (la prescription).

Quels types d’actes sont réalisables en téléconsultation ?

Les actes réalisables en téléconsultation kiné sont les suivants :

  • Rééducation d’un membre et de sa racine, quelles que soient la nature et la localisation de la pathologie traitée : 7,5 AMS
  • Rééducation de tout ou partie de plusieurs membres, ou du tronc et d’un ou plusieurs membres : 9,5 AMS
  • Rééducation du rachis et/ou des ceintures quelles que soient la nature et la localisation de la pathologie traitée (la cotation. est la même quand la pathologie rachidienne s’accompagne d’une radiculalgie n’entraînant pas de déficit moteur) : 7,5 AMS
  • Rééducation de l’enfant ou de l’adolescent pour déviation latérale ou sagittale du rachis : 7,5 AMS
  • Rééducation des malades atteints de rhumatisme inflammatoire (pelvispondylite, polyarthrite rhumatoïde…) : 7,6 AMK
  • Rééducation abdominale pré-opératoire ou post-opératoire : 7,6 AMK
  • Rééducation abdominale du post-partum : 7,6 AMK
  • Rééducation maxillo-faciale en dehors de la paralysie faciale : 7,6 AMK
  • Rééducation pour insuffisance veineuse des membres inférieurs avec retentissement articulaire et/ou troubles trophiques : 7,6 AMK
  • Rééducation pour artériopathie des membres inférieurs : 7,6 AMK
  • Rééducation pour artériopathie des membres inférieurs : 9 AMK
  • Rééducation des affections neurologiques stables ou évolutives pouvant regrouper des déficiences diverses (commande musculaire, tonus, sensibilité, équilibre, coordination…) en dehors de l’hémiplégie et de la paraplégie : 8,3 AMK
  • Rééducation des maladies respiratoires, obstructives, restrictives ou mixtes (en dehors des situations d’urgence) : 8,3 AMK

Quels sont les véritables atouts de la téléconsultation ?

Vous vous interrogez sur les véritables atouts de la téléconsultation ? Voyons cela de plus près !

Des avantages pour le patient

Pour le patient, la téléconsultation est pratique et incitative. Elle peut se faire depuis sa maison, son bureau ou encore son lieu de vacances. Le suivi est donc facilité et plus régulier. Les patients se sentent plus impliqués car ils réalisent qu’ils peuvent faire les exercices tous les jours hors rendez-vous kiné au cabinet. Ils ont tout le matériel à disposition chez eux et n’ont plus qu’à suivre l’exercice acquis sous votre contrôle du praticien !

Des avantages pour le masseur-kinésithérapeute

Pour les kinés (donc vous), la téléconsultation apporte une diversification des techniques utilisées car vous allez devoir stimuler votre imagination pour pratiquer la bonne exécution des actes sans votre matériel kiné du quotidien. En effet, la rééducation en téléconsultation en fonction de la nature du problème ne peut pas être traitée de la même manière pour chaque patient. Dans ce cadre, la téléconsultation, c’est aussi pratique car vous pouvez faire la séance depuis chez vous, pas besoin de vous rendre au cabinet. Et enfin, la téléconsultation permet aussi un suivi plus régulier tout en renforçant votre r

Quelles sont les limites de cette pratique à distance ?

Bien entendu, il existe quelques limites à la pratique à distance. D’abord parce que certains patients ne disposent pas d’une connexion ou du matériel adapté, ensuite parce que certains ne sont pas du tout à l’aise avec les nouvelles technologies. Aussi, pratiquer une séance de télésoin avec un patient au niveau d’autonomie trop faible sans aidant peut être dangereux pour lui. Il faut donc bien étudier chaque situation.

Et vous, que pensez-vous de la téléconsultation en kinésithérapie ? La pratiquez-vous déjà ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Logiciel kiné par nature : Milo

Ne passez pas à côté de ...

Comparatif logiciel kiné : comment choisir le meilleur logiciel pour la gestion de son cabinet ?