De sportif de haut niveau à kinésithérapeute du sport - Milo kiné
Blog Milo Kiné - Kiné par nature
Devenir kiné

Reconversion : de sportif de haut niveau à kinésithérapeute du sport !

Pour les athlètes en fin de carrière, la reconversion en kinésithérapeute du sport offre une suite logique et passionnante dans le monde du sport ! D’autant plus que l’articulation de cette transition est facilitée par les dispositions réglementaires en place. Selon l’article 5 de l’Arrêté du 17 janvier 2020 relatif à l’admission dans les instituts préparant au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, les sportifs de haut niveau peuvent présenter leur candidature en vue de l’admission en première année de formation en masso-kinésithérapie. Ils doivent avoir validé une première année universitaire ou en cours de validation et avoir la qualité de sportif de haut niveau (liste ministérielle : reconversion, séniors, espoirs, relève).

Le chemin vers la kinésithérapie du sport

Les sportifs de haut niveau ont donc une voie privilégiée pour entamer une formation en masso-kinésithérapie. La disposition légale leur permet de mettre à profit leur expérience sportive et de s’orienter vers une carrière dans laquelle leur connaissance du corps et de la performance sportive sera un atout majeur. Retrouvez toutes les infos pour obtenir un diplôme d’État de kiné dans notre article Devenir kiné en 2024. Pour ceux qui ont déjà un diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, une formation complémentaire, comme un diplôme d’université (DU), peut-être dispensée dans divers établissements, universités ou écoles privées. Cette spécialisation apporte une expertise spécifique pour traiter les sportifs, allant de la prévention des blessures à la rééducation post-traumatique.

Le rôle indispensable du kinésithérapeute du sport

Dans le domaine du sport, le kinésithérapeute a un rôle d’accompagnement et de soutien. Vous avez dû, en tant que sportif, créer des relations privilégiées avec les kinés qui ont ponctué votre parcours. Si vous connaissez par cœur une discipline pour l’avoir pratiqué en tant que pro, vous serez d’autant plus pertinent dans votre Bilan Diagnostic Kinésithérapique (BDK) et le traitement des pathologies.

Que ce soit pour des disciplines telles que le rugby, le football, la boxe ou l’athlétisme, voici des exemples pour lesquels les compétences du kiné du sport sont indispensables :

  • Prévenir les blessures sportives ;
  • Accompagner la réhabilitation et la récupération après une blessure ;
  • Améliorer la performance sportive par une préparation physique adaptée ;
  • Collaborer avec d’autres professionnels de santé pour un suivi complet.

Un bon kiné du sport doit posséder une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie, ainsi que des compétences en communication, empathie et pédagogie. Il doit être capable de réagir rapidement en situation de compétition et avoir une excellente compréhension des pathologies sportives.

Où exercer son activité de kinésithérapeute du sport ?

Dans les Clubs Sportifs

Les kinésithérapeutes sportifs travaillent fréquemment en solo, notamment dans les contextes non professionnels, où ils n’ont pas d’assistance médicale. Leurs missions incluent le déplacement, parfois prolongé, pour des événements comme les coupes d’Europe. Durant les matchs ou compétitions, ils interviennent sur ordre des officiels et doivent évaluer rapidement les blessures pour déterminer la capacité de jeu du sportif. En plus de ces responsabilités urgentes, ils fournissent des soins préventifs, aident à la préparation et à la récupération des athlètes, et sont habilités à réaliser des gestes de secours en l’absence de médecin.

Au sein de l’Équipe de France

Dans ce cadre, le kinésithérapeute peut travailler seul ou avec un médecin, en fonction de l’envergure de l’événement. Son rôle est principalement préventif lors des stages, où il peut effectuer des bilans de santé et des tests d’effort, et plus orienté vers le traitement des blessures durant les compétitions. La durée et le type de compétition déterminent l’ampleur du matériel à emporter et les types de soins à anticiper.

Rôle dans les Grandes Manifestations

Dans des événements internationaux comme les Jeux Olympiques, le kinésithérapeute joue un rôle similaire à celui en équipe nationale, mais dans une ambiance plus collaborative, où les échanges entre kinésithérapeutes de différentes disciplines sont courants. Ces manifestations impliquent souvent un travail d’équipe médicale organisé, avec des kinésithérapeutes aidant même des équipes étrangères.

Dans les Cabinets Médicaux

En cabinet, le kinésithérapeute sportif apporte une expertise particulière, se concentrant sur la prévention et l’éducation. Ils traitent une variété de problèmes liés à l’entraînement et aux blessures sportives, et conseillent sur des aspects comme l’échauffement, l’hydratation et la diététique.

Kinésithérapeute du sport : salaire et perspectives

Le secteur de la kinésithérapie sportive promet des opportunités de croissance intéressantes, avec des salaires variant en fonction de l’expérience et de la spécialisation. L’évolution technologique et la demande croissante dans le domaine assurent un avenir prometteur pour cette profession.

La kinésithérapie sportive représente une voie de reconversion naturelle et enrichissante pour les sportifs de haut niveau en fin de carrière. Elle offre l’opportunité de rester connecté au monde du sport tout en apportant une contribution précieuse à la santé et à la performance des sportifs actuels. Avec des formations adaptées et un cadre réglementaire favorable, cette transition de carrière devient non seulement possible, mais également souhaitable pour ceux qui cherchent à redéfinir leur parcours professionnel. Et vous, vous y avez déjà pensé ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Logiciel kiné par nature : Milo

Ne passez pas à côté de ...

Contrat d'assistant kiné libéral (CAL): tout ce que vous devez savoir